News
Environnement numérique DéveloppementDurable entreprise

En quoi le numérique peut-être bénéfique pour votre démarche RSE?

Recevoir la newsletter

Le numérique s'est invité dans tous les aspects de la vie de l'entreprise, et la RSE ne fait pas exception.

Que ce soit en termes de réduction de la consommation énergétique, d'amélioration de la qualité de vie au travail, ou d'échange avec les parties prenantes, les technologies numériques ouvrent de nouvelles opportunités à exploiter par les professionnels de la RSE.

Le numérique consomme beaucoup d’énergie


Le matériel informatique, et l’IT de manière générale, représente en moyenne 21% des consommations d’énergie au sein de l’entreprise. La part du numérique sur la facture totale est non négligeable. Heureusement les solutions pour réduire les coûts ne manquent pas :

  • Bien choisir son matériel, et pour cela privilégier les labels Energy Star, Blue Angel, ou EPEAT. Ou encore faire un comparatif avec l'EcoGuide It qui évalue les matériels au regard notamment à la maturité RSE du constructeur et du cycle de vie du produit

  • Sensibiliser l'ensemble des collaborateurs aux éco-gestes comme par exemple alléger sa boîte mail grâce à des applications comme Cleanfox, éteindre le matériel la nuit plutôt que de le laisser en veille, favoriser les échanges par visioconférence pour réduire les déplacements et, par conséquent, les émissions de CO2.

Néanmoins, cette liste n'est pas exhaustive, apprenez-en davantage sur comment réduire efficacement l'empreinte écologique de votre entreprise.

 

New Call-to-action


Les nouvelles habitudes de communication digitale changent la donne


D'après une récente étude de l'ORSE, les collaborateurs sont les principales parties prenantes impliquées dans la RSE, devant les clients et les fournisseurs. Et le déploiement d'une communication plus agile et plus collaborative, basée sur des outils tels que cloud, email, messagerie instantanée, rend les échanges plus efficaces et productifs.

De plus, les nouvelles générations (notamment la génération Z, née après 1995) utilisent massivement les nouvelles technologies. Ne pas retrouver dans le cadre professionnel la qualité de matériel qu'elles utilisent quotidiennement de façon personnelle, génèrera chez eux de la frustration et inhibera leur productivité. 

Enfin, le numérique favorise aussi de nouvelles organisations de travail, comme le télétravail par exemple. Souvent cité comme améliorant l'équilibre entre vie profesionnelle et personnelle, il participe aussi à l'amélioration de la qualité de vie au travail et vient ainsi booster l'eficacité et l'engagment des collaborateurs

 

Les parties prenantes externes peuvent renforcer votre démarche RSE

 

Avec le digital de nouvelles formes d'engagement peuvent valoriser et rendre concret la démarche RSE de l'entreprise. Ainsi, Newmanity permet de soutenir des projets dans le domaine de la protection de l'environnement, la solidarité et le numérique éthique : 20% de l'abonnement payant de l'entreprise est reversé sur un projet choisi par l'entreprise. D'autres initiatives écoresponsables existent, ReforestAction proposent, quant à eux, de parrainer des forêts et faire ainsi de la compensation carbone. Vous valoriserez ainsi d'autant plus votre culture RSE auprès des différentes parties prenantes.



Les progrès du numérique apportent de nombreux bouleversements au sein de l’entreprise. Prendre le train de la transformation digitale en marche constitue de nouvelles opportunités pour la RSE. La DSI restant l’ultime décisionnaire, il vous appartient d’avancer des arguments énoncés dans l’article pour convaincre de l'intérêt à miser sur ce projet fédérateur.


New Call-to-action